Le commissaire à la Diversité Yazid Sabeg démissionne de son poste

avec AFP

— 

Le Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, Yazid Sabeg, a démissionné de ce poste que lui avait confié l'ancien président Nicolas Sarkozy en décembre 2008.
Le Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, Yazid Sabeg, a démissionné de ce poste que lui avait confié l'ancien président Nicolas Sarkozy en décembre 2008. — Mehdi Fedouach afp.com

Le Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, Yazid Sabeg, a démissionné de ce poste que lui avait confié l'ancien président Nicolas Sarkozy en décembre 2008, a appris ce vendredi l'AFP auprès de cet homme d'affaires.

«Le gouvernement a d'autres sujets urgents que les questions de l'égalité des chances et de lutte contre les discriminations», a-t-il confié à l'AFP qui l'interrogeait pour confirmer les informations sur sa démission. «Je pensais que ces questions étaient un domaine essentiel pour le pays et que le Commissariat pouvait y contribuer, mais ce n'est pas la vision du gouvernement», a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Discrimination positive et statistiques ethniques

Homme de droite et président d'une société de services informatiques pour la défense, Yazid Sabeg, après la défaite de Nicolas Sarkozy, s'était montré disposé à poursuivre sa mission auprès du nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Cet homme de réseaux d'origine algérienne où il est né en 1952 s'est imposé comme un expert des questions de diversité en publiant en 2004 «Les oubliés de l'égalité des chances» pour l'institut Montaigne. Il préside le Comité d'évaluation et de suivi de l'Agence nationale de rénovation urbaine, chargée de la mise en oeuvre de la politique de la Ville lancée en 2004 par Jean-Louis Borloo, alors ministre de la Cohésion Sociale, de l'Emploi et du Travail.

Yazid Sabeg défend par ailleurs deux idées qui agacent particulièrement la gauche: la discrimination positive et les statistiques ethniques.