56% des seniors croient au «contrat de génération», selon un sondage

© 2012 AFP

— 

Plus de la moitié des personnes de plus de 45 ans interrogées en ligne par l'entremise du site Notretemps.com pensent que le projet de "contrat de génération", annoncé par le gouvernement pour 2013, permettra de maintenir les seniors dans l'emploi.
Plus de la moitié des personnes de plus de 45 ans interrogées en ligne par l'entremise du site Notretemps.com pensent que le projet de "contrat de génération", annoncé par le gouvernement pour 2013, permettra de maintenir les seniors dans l'emploi. — Franck Fife afp.com

Plus de la moitié des personnes de plus de 45 ans interrogées en ligne par l'entremise du site Notretemps.com pensent que le projet de «contrat de génération», annoncé par le gouvernement pour 2013, permettra de maintenir les seniors dans l'emploi.

Ainsi, 56% estiment qu'il apportera «une vraie solution pour maintenir les seniors dans l'emploi», 34% pensent le contraire et 10% sont sans avis, d'après ce sondage réalisé pour Entreprise&Carrières/Notretemps.com et Horémis Menway auprès de personnes âgées à 98% de plus de 50 ans. D'une catégorie socio-professionnelle à l'autre, le pourcentage varie peu. En revanche, les salariés du public sont plus optimistes (62%) que ceux du privé (53%).

84% n'ont pas eu de bilan de carrière ces 3 dernières années

Les contours du contrat de génération seront progressivement dessinés après la conférence sociale des 9 et 10 juillet. Son principe est d'encourager par des exonérations de charges l'embauche en CDI de jeunes placés sous le tutorat de seniors maintenus dans l'emploi.

Alors que le tutorat fait partie des actions les plus mises en avant dans les plans seniors, obligatoires dans les entreprises de plus de 50 salariés depuis janvier 2010 sous peine d'amende, seuls 13% des répondants affirment que leur entreprise a déjà organisé du tutorat pour transmettre les compétences.

Au cours des trois années précédentes, près de 70% des sondés disent n'avoir bénéficié d'aucune formation et 84% n'ont pas eu de bilan de carrière.

42% ont «le sentiment» que les seniors «sont victimes de harcèlement moral»

Par ailleurs, 6 personnes sur 10 se déclarent insatisfaites de leurs conditions de travail et 42% ont «le sentiment» que dans leur entreprise les seniors «sont victimes de harcèlement moral en raison de leur âge».

Enfin, la part de ceux qui auraient aimé partir à la retraite avant 60 ans se réduit : 20% contre 53% des personnes répondant à la même question en 2005. Mais 57% auraient souhaité partir à 60 ans.

Ce sondage exploite les réponses de 2.171 personnes âgées de plus de 45 ans, dont 66% émanant de femmes, recueillies en ligne sur le site Notretemps.com du 5 au 18 juin 2012. Il ne s'agit pas d'un échantillon représentatif.