Sondage: près de 2 Français sur 3 jugent mauvaises les relations Hollande-Merkel

avec AFP

— 

Le scénario inattendu du sommet européen de Bruxelles a illustré la volonté du président français François Hollande de sortir, autant que possible, du traditionnel tête-à-tête franco-allemand pour faire avancer l'Europe, en s'appuyant sur l'Italie et l'Espagne.
Le scénario inattendu du sommet européen de Bruxelles a illustré la volonté du président français François Hollande de sortir, autant que possible, du traditionnel tête-à-tête franco-allemand pour faire avancer l'Europe, en s'appuyant sur l'Italie et l'Espagne. — Bertrand Langlois afp.com

Près de deux Français sur trois (64%) jugent que les relations entre François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel sont mauvaises, selon un sondage TNS Sofres/Sopra group pour i-Télé rendu public ce vendredi.

Pour 64% des Français, les relations entre François Hollande et Angela Merkel sont actuellement mauvaises --57% «plutôt mauvaises», 7% «très mauvaises»--, contre 22% qui les trouvent bonnes, et 14% sont sans opinion.

Efforts des classes moyennes

49% d'entre eux considèrent que dans le contexte actuelle de crise, les Etats membres de l'UE devraient «faire davantage de solidarité entre eux», contre 33% qui jugent qu'ils devraient «au contraire avant tout s'occuper de la situation dans leur pays». Ils étaient respectivement 40% et 41% à donner ces réponses en décembre 2011.

54% d'entre considèrent que la politique économique du gouvernement va demander des efforts surtout aux classes moyennes, 15% répondant surtout aux privilégiés, et 8% surtout aux défavorisés. 15% des répondants affirment que ces efforts vont être également répartis entre les Français, et 8% sont sans opinion.

Sondage réalisé par internet le 28 juin auprès d'un échantillon de 1.018 personnes de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, et redressé sur le rappel de vote au 1er tour de la présidentielle.