Assemblée: Claude Bartolone veut baisser son salaire

POLITIQUE Il n'a pas précisé dans quelle mesure et veut le faire en «coordination» avec le président socialiste du Sénat...

M.P.

— 

Claude Bartolone le mardi 26 juin, sur les bancs de l'Assemblée nationale.
Claude Bartolone le mardi 26 juin, sur les bancs de l'Assemblée nationale. — AFP

Claude Bartolone dans le pas de François Hollande? Mercredi dans Question d’infos, l’émission de LCP, le nouveau président de l’Assemblée nationale a annoncé qu’il souhaitait baisser ses émoluments actuellement fixés à environ 20.000 euros mensuels. «Je souhaite que les Français puissent se rendre compte que les présidents des Assemblées font des efforts», explique-t-il, annonçant avoir pris contact avec Jean-Pierre Bel, le président socialiste du Sénat, pour lui soumettre l’idée. Il a dit espérer que «cela soit annoncé si possible en coordination avec le président du Sénat», sûrement «dans les 48 heures». Il n’a toutefois pas précisé dans quelle mesure il baisserait son traitement.

Une des premières mesures prises par François Hollande a également été d’acter la baisse de 30% de son salaire, ainsi que celle de ses ministres. «Ce n’est pas seulement un symbole, c’est une volonté», a insisté le député de Seine-Saint-Denis.

Par ailleurs, Claude Bartolone a plaidé pour plus de transparence au sein de l’Assemblée nationale. Il «souhaite vraiment que cette maison soit une maison de verre». Il sera, dit-il, «plus attentif» au train de vie du Palais Bourbon, parfois pris en flagrant délit d’excès. Et souhaite aussi «que la Cour de comptes puisse être associée à un certain nombre de vérifications sur les appels d’offres, sur les travaux».