14 juillet: Hollande ne va pas renouer avec la «garden-party» de l'Elysée

© 2012 AFP

— 

François Hollande n'entend pas renouer avec la traditionnelle "garden party" de l'Elysée le 14 juillet, supprimée en 2010 par l'ex-président Nicolas Sarkozy pour cause de crise économique, a indiqué mardi une source à l'Elysée.
François Hollande n'entend pas renouer avec la traditionnelle "garden party" de l'Elysée le 14 juillet, supprimée en 2010 par l'ex-président Nicolas Sarkozy pour cause de crise économique, a indiqué mardi une source à l'Elysée. — Miguel Medina afp.com

François Hollande n'entend pas renouer avec la traditionnelle «garden party» de l'Elysée le 14 juillet, supprimée en 2010 par l'ex-président Nicolas Sarkozy pour cause de crise économique, a indiqué mardi une source à l'Elysée.

«Il n'y aura pas de garden-party» à l'Elysée le 14 juillet, a affirmé cette source à l'AFP. Ce qu'entend faire le chef de l'Etat de cette journée n'était, mardi, toutefois «pas encore arrêté», a-t-on ajouté. En 2010, Nicolas Sarkozy avait supprimé cette traditionnelle rencontre, par mesure d'économies.

Discours attendu

Dans une interview au Journal du Dimanche du 15 avril, le candidat socialiste à l'Elysée expliquait que «la fête du 14 Juillet (était) un moment important pour la nation». «C'est le lien réaffirmé avec l'armée et l'expression du patriotisme qui doit être le nôtre. J'y tiens beaucoup», ajoutait-il. «Le président, le 14 Juillet, doit délivrer un message à la nation, à travers un discours sur le sens à donner à la direction du pays», déclarait-il alors. Ce qui laisse présager un discours du nouveau chef de l'Etat pour la fête nationale.