Delanoë veut rester maire de Paris «jusqu'au bout de son mandat» en mars 2014

© 2012 AFP

— 

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a affirmé mardi sur Europe 1 son "intention d'aller jusqu'au bout de son mandat jusqu'à mars 2014", une option écartant de fait l'hypothèse d'une entrée au gouvernement après les législatives.
Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a affirmé mardi sur Europe 1 son "intention d'aller jusqu'au bout de son mandat jusqu'à mars 2014", une option écartant de fait l'hypothèse d'une entrée au gouvernement après les législatives. — Philippe Desmazes afp.com

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a affirmé mardi sur Europe 1 son «intention d'aller jusqu'au bout de son mandat jusqu'à mars 2014», une option écartant de fait l'hypothèse d'une entrée au gouvernement après les législatives.

«J'ai toujours dit la même chose depuis des mois, je suis un maire de Paris heureux, et qui a l'intention d'aller au bout de son mandat, jusqu'à mars 2014. Ce choix, je le fais en harmonie totale avec François Hollande et Jean-Marc Ayrault», a-t-il certifié sur Europe 1. Dimanche sur Canal +, alors qu'on lui demandait s'il excluait toute entrée au gouvernement, il avait répondu: «Je suis maire de Paris, j'ai des devoirs et je les fais en étant très heureux.»

«Mais en même temps je ne suis pas indifférent à la réussite du quinquennat de François Hollande», avait-il ajouté, expliquant qu'il ne «(comptait) pas économiser (son) soutien». Avant de lâcher: «Si d'autres hypothèses existent à un moment donné, nous les étudierons avec autant d'amitié et de convergence de l'analyse politique.» «Je serai très engagé pour la réussite de ce quinquennat et le succès de ce gouvernement comme maire de Paris», a conclu Bertrand Delanoë.