Attaques contre Taubira: Delphine Batho renvoie l'UMP à son bilan

© 2012 AFP

— 

La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a répliqué aux attaques de l'UMP contre sa ministre de tutelle Christiane Taubira, accusée de "laxisme" et d'"angélisme", en dénonçant auprès de l'AFP "l'état dans lequel la droite a laissé l'institution judiciaire".
La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a répliqué aux attaques de l'UMP contre sa ministre de tutelle Christiane Taubira, accusée de "laxisme" et d'"angélisme", en dénonçant auprès de l'AFP "l'état dans lequel la droite a laissé l'institution judiciaire". — Bertrand Guay afp.com

La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a répliqué aux attaques de l'UMP contre sa ministre de tutelle Christiane Taubira, accusée de "laxisme" et d'"angélisme", en dénonçant auprès de l'AFP "l'état dans lequel la droite a laissé l'institution judiciaire".

"Quand je vois l'état dans lequel la droite a laissé l'institution judiciaire, avec des milliers de peines non exécutées, avec une hausse de plus de 50% en cinq ans des violences physiques non crapuleuses commises par des mineurs, ils devraient faire preuve de plus de modestie et de humilité", a-t-elle déclaré.

Dans le sillage d'une série de critiques formulées par la droite ces derniers jours, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a dénoncé mardi "l'angélisme" de la nouvelle garde des Sceaux, qui a confirmé l'intention du gouvernement de supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs.