Juppé: "Nous allons repartir à la prochaine bataille", les législatives

© 2012 AFP

— 

"Nous allons repartir à la prochaine bataille, celle des élections législatives", a réagi dimanche soir sur TF1 Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, après l'annonce de la victoire du socialiste François Hollande à l'élection présidentielle.
"Nous allons repartir à la prochaine bataille, celle des élections législatives", a réagi dimanche soir sur TF1 Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, après l'annonce de la victoire du socialiste François Hollande à l'élection présidentielle. — Nicolas Tucat afp.com

"Nous allons repartir à la prochaine bataille, celle des élections législatives", a réagi dimanche soir sur TF1 Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, après l'annonce de la victoire du socialiste François Hollande à l'élection présidentielle.

"Nous ne ne renoncerons pas, bien sûr, à nos convictions, nous allons repartir à la prochaine bataille, celle des élections législatives", a-t-il déclaré. "Nicolas Sarkozy a fait une magnifique campagne", "le tsunami anti-Sarkozy n'a pas eu lieu", a-t-il ajouté.

"Je crois qu'il faut bien réfléchir à l'idée de donner toutes les clés, tous les pouvoirs, sans aucun contre-pouvoir à un seul parti", a-t-il relevé.

"Je ne veux pas faire de procès d'intention au parti socialiste" mais "quand il n'y a pas de contre-pouvoir, le pouvoir dérape toujours", selon lui.

"Concentrer l'ensemble des forces sur la présidence de la République, le gouvernement, le parlement et l'assemblée nationale et le Sénat, 21 régions sur 22, la majorité des départements et même la principale organisation syndicale, je crois que c'est un point sur lequel il faut réfléchir", a-t-il souligné.