Hollande "se donne un an" pour inverser la courbe du chômage

© 2012 AFP

— 

Le candidat PS à la présidentielle François Hollande a répété mercredi qu'en cas de victoire il réexaminerait avec le secteur de la restauration le dispositif de TVA réduite à 7%, et qu'il le supprimerait si au bout d'un an "il n'y a pas les contreparties souhaitées"
Le candidat PS à la présidentielle François Hollande a répété mercredi qu'en cas de victoire il réexaminerait avec le secteur de la restauration le dispositif de TVA réduite à 7%, et qu'il le supprimerait si au bout d'un an "il n'y a pas les contreparties souhaitées" — Patrick Kovarik afp.com

François Hollande affirme qu'il "se donne un an" pour inverser la courbe du chômage s'il est élu président, assurant que 2013 "devrait être meilleure sur le front de l'emploi", dans un entretien au Nouvel Observateur à paraître jeudi.

Alors qu'on lui demande en combien de temps il pense pouvoir inverser cette courbe, le candidat PS à l'Elysée répond : "je me donne un an. Le second semestre 2012 - pourquoi le cacher - sera très difficile", déclare-t-il, citant un "héritage" qui "s'annonce lourd avec une croissance très faible et une vague prévisible de suppressions d'emplois".

"L'année 2013, en revanche, devrait être meilleure sur le front de l'emploi, grâce à une amélioration de la conjoncture internationale mais aussi grâce à nos premières mesures: emplois d'avenir, contrats de génération, relance du bâtiment", selon lui.

Interrogé par ailleurs sur un risque de spéculation au lendemain de l'élection, il dit: "pour l'instant, les marchés, eux aussi, ont fini par comprendre que mon projet, fondé sur le sérieux et la croissance, pouvait être une solution à la crise, qui tire vers le bas tout notre continent. Bref, les marchés ne s'affolent pas".