Michel Rocard hospitalisé après un «malaise»

POLITIQUE Il était en déplacement en Suède lorsque cela s'est produit ce vendredi...

M.P. avec AFP

— 

Michel Rocard pendant l'enregistrement d'une emission de télé, en février 2010 à Issy-Les Moulineaux.
Michel Rocard pendant l'enregistrement d'une emission de télé, en février 2010 à Issy-Les Moulineaux. — SIMON ISABELLE/SIPA

Michel Rocard a été victime d'un «malaise» vendredi alors qu'il se trouvait à Stockholm, a expliqué un de ses proches à l'AFP. Peu avant, LCI avait annoncé que l'ancien Premier ministre avait été victime d'un accident vasculaire cérébral, une hypothèse démentie par ce proche. L'ancien Premier ministre a été transporté conscient à l'hôpital et il pouvait communiquer avec ses proches, assure encore son entourage. 

Un autre proche a expliqué à l'AFP que Michel Rocard avait eu son malaise en arrivant à l'ambassade de France et a expliqué que «son état clinique s'est amélioré». «Les premières nouvelles que nous avons sont plutôt rassurantes et Michel Rocard pourrait sortir de l'unité de soins intensifs d'ici la fin de la journée», a ajouté le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero sur BFM-TV.

Sarkozy et Hollande inquiets

Olivier Ferrand, président du cercle de réflexion Terra Nova, qui a vu Michel Rocard il y a deux jours, a confirmé que Michel Rocard allait bien. «Il a eu un petit malaise, rien de grave a priori», a-t-il dit. Selon son secrétariat parisien, Michel Rocard avait prévu de rester à Stockholm jusqu'à lundi. 

François Hollande «a eu les proches de Michel Rocard au téléphone, à qui il a transmis ses voeux de prompt rétablissement», a-t-on appris au service de presse du candidat socialiste à l'élection présidentielle. «Il a été rassuré sur son état de santé», a-t-on ajouté. Nicolas Sarkozy a dit espérer que «ce n'était pas trop grave». «C'est difficile pour moi de dire quoi que ce soit parce que je ne suis pas au courant, enfin j'espère que ce n'est pas trop grave», a dit le président en marge d'un déplacement à Besançon (Doubs). «Je l'espère de tout cœur parce que c'est un homme que j'apprécie beaucoup, pour qui j'ai de l'amitié».

Un AVC en 2007

Agé de 81 ans, Michel Rocard a déjà été victime d'un AVC le 30 juin 2007 alors qu'il se trouvait en Inde avec son épouse, pour un déplacement professionnel. Il avait alors été opéré en urgence à Calcutta.

Ancien Premier ministre, ancien député et député européen, Michel Rocard a encore récemment été chargé de diverses missions par Nicolas Sarkozy. Avec Alain Juppé, il a été nommé co-président de la commission sur le grand emprunt. La même année, il est devenu ambassadeur pour les régions pôlaires en 2009.