Yannick Noah assigne Marine Le Pen en diffamation

P.B.

— 

Yannick Noah et Marine Le Pen.
Yannick Noah et Marine Le Pen. — PHOTOMONTAGE/20MINUTES

Yannick Noah monte à la volée. Vendredi soir, ses avocats ont annoncé qu'il avait assigné Marine Le Pen en diffamation.

Invitée du du Grand Journal sur Canal+ le 9 mars, cette dernière l'avait accusé d'être «un exilé fiscal» et d'avoir «planqué son argent à l'étranger».

«Extrapolations mensongères»

«Ces accusations ont pour unique dessein d'instrumentaliser à des fins politiques une polémique qui ne repose que sur des extrapolations gravement mensongères», écrivent Me Charon et Rosso-Debord. Ils poursuivent, à propos de la fiscalité: «Yannick Noah comprend le débat actuel qu'il considère parfaitement légitime», mais il «n'accepte pas d'être identifié à un fraudeur ni d'être stigmatisé comme un exilé fiscal.»

L'ancien tennisman et l'administration fiscale règlent actuellement un contentieux mais «une procédure est en cours devant le Conseil d'Etat et a déjà abouti à une réduction de plus de la moitié des sommes réclamées», affirment les avocats.