Présidentielle: Hollande maintient un gros écart avec Sarkozy et le creuse au 2e tour

© 2012 AFP

— 

François Hollande et Nicolas Sarkozy, en léger recul d'un point, obtiendraient respectivement 33% et 25% des voix si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche, selon un sondage de BVA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France publié lundi.
François Hollande et Nicolas Sarkozy, en léger recul d'un point, obtiendraient respectivement 33% et 25% des voix si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche, selon un sondage de BVA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France publié lundi. — Eric Feferberg afp.com

François Hollande et Nicolas Sarkozy, en léger recul d'un point, obtiendraient respectivement 33% et 25% des voix si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche, selon un sondage de BVA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France publié lundi.

L'écart entre le candidat du PS et celui de l'UMP est stable par rapport à la dernière enquête BVA pour le même journal il y a un mois, mais il augmente de trois points par rapport au sondage de BVA (Orange-presse régionale-RTL) des 16 et 17 février, réalisé au lendemain de l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy.

Pour le second tour, l'écart entre François Hollande et Nicolas Sarkozy s'accroît, de un point par rapport à l'enquête de début février et même de trois points par rapport à celle de la mi-février. Le candidat PS recueillerait aujourd'hui 59%, et celui de l'UMP 41% seulement.

D'autre part, Nicolas Sarkozy creuse un peu plus la distance avec Marine Le Pen, créditée de 14%, soit un recul de deux points sur un mois. Il s'agit du "plus bas niveau depuis un an" de Mme Le Pen, selon BVA.

François Bayrou est lui aussi en perte de vitesse, et perdrait un point, à 13%, faisant jeu égal, compte tenu des marges d'erreur des sondages, avec la candidate du Front national.

A l'inverse, Jean-Luc Mélenchon est le seul des candidats de premier plan à progresser. Il est donné à 8% (+1).

Dominique de Villepin (+1) et Eva Joly (stable) sont crédités de 2%.

Globalement, les "petits" candidats améliorent leur score. "En totalisant 7% d'intentions de vote en ce début mars, ils font plus deux fois mieux que leur score du mois dernier", relève Gaël Sliman, dirigeant de BVA. Nathalie Arthaud, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan recueilleraient chacun 1% des voix. En revanche, Corinne Lepage n'est pas cotée, tant son score est faible.

Sondage réalisé par téléphone les 2 et 3 mars auprès d'un échantillon de 963 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Les intentions de vote sont établies auprès de 761 personnes inscrites sur les listes électorales.

Notice complète consultable auprès de la commission nationale des sondages.