Mélenchon: la candidature Sarkozy, un "suspense haletant"

© 2012 AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) a ironisé mardi sur le "suspense haletant" autour de la candidature de Nicolas Sarkozy, disant vouloir se "débarrasser de ce poids qui nous oppresse" pour pouvoir passer au bilan de son quinquennat.
Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) a ironisé mardi sur le "suspense haletant" autour de la candidature de Nicolas Sarkozy, disant vouloir se "débarrasser de ce poids qui nous oppresse" pour pouvoir passer au bilan de son quinquennat. — Joel Saget afp.com

Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) a ironisé mardi sur le "suspense haletant" autour de la candidature de Nicolas Sarkozy, disant vouloir se "débarrasser de ce poids qui nous oppresse" pour pouvoir passer au bilan de son quinquennat.

"Nous sommes dans des heures d'un suspense haletant" à savoir si le chef de l'Etat va se déclarer "au premier étage ou au rez-de-chaussée de l'immeuble dans lequel il compte s'exprimer, si ce sera le soir ou le matin, l'après-midi ou la nuit!", a dit le candidat du Front de gauche à l'Elysée, lors d'une conférence de presse au Centre d'accueil de la presse étrangère.

"Une fois que nous serons débarrassés de ce poids qui nous oppresse, nous pourrons revenir à la politique et aux décisions qu'il a prises et il devra s'expliquer", a souligné M. Mélenchon.