Une majorité de Français préfère Hollande et encore plus Bayrou à Sarkozy, selon un sondage

PRÉSIDENTIELLE es résultats confirment une «tendance» favorable au candidat socialiste, selon l'institut de sondage...

© 2012 AFP

— 

Une grande majorité de Français, 56%, déclarent en janvier préférer François Hollande et encore plus, 64%, François Bayrou, à Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ifop pour Paris-Match rendu public mardi.
Une grande majorité de Français, 56%, déclarent en janvier préférer François Hollande et encore plus, 64%, François Bayrou, à Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ifop pour Paris-Match rendu public mardi. — Fred Dufour afp.com

Une grande majorité de Français, 56%, déclarent en janvier préférer François Hollande et encore plus, 64%, François Bayrou, à Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ifop pour Paris-Match rendu public mardi.

A la question «des deux personnalités suivantes, laquelle préférez-vous?», 56% des personnes interrogées répondent François Hollande dans ce sondage réalisé avant le meeting du Bourget du candidat socialiste, 41% Nicolas Sarkozy et 3% «ni l'une ni l'autre». En décembre et en novembre, elles étaient 56% également à se prononcer pour le candidat socialiste, et 41% en décembre -40% en novembre- pour le président sortant.

Bayrou préféré à Le Pen

En cas de duel Bayrou-Sarkozy, le candidat Modem est préféré par 64% des Français, et Nicolas Sarkozy par 34%. 2% répondent ni l'un ni l'autre. Lors du dernier duel entre les deux hommes testé par l'Ifop, en avril 2007, François Bayrou était préféré par 55% des Français (59% un mois plus tôt), et Nicolas Sarkozy par 43% (40% en mars 2007).

Troisième hypothèse testée, 76% des Français préfèrent François Bayrou à Marine Le Pen (23%), 1% répondant «ni l'un ni l'autre». Pour l'Ifop, le duel Hollande-Sarkozy ne constitue «pas une intention de vote, mais ces données confirment une tendance, un climat favorable au candidat socialiste à l'élection présidentielle».

Par ailleurs, 53% des gens souhaitent une victoire de la gauche, autant qu'en décembre, contre 44% une victoire de la droite (+1 point) et 3% qui ne se prononcent pas (-1). Sondage réalisé par téléphone les 19 et 20 janvier auprès d'un échantillon de 958 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).