Rama Yade trouve "intéressante" la "posture d'indépendance" de Bayrou

© 2012 AFP

— 

Rama Yade (Parti radical) a jugé mardi "intéressante" la "posture d'indépendance" du candidat centriste à l'Elysée François Bayrou, prenant à nouveau ses distances avec Nicolas Sarkozy, lors d'une conférence de presse dans les locaux du PR à Paris.
Rama Yade (Parti radical) a jugé mardi "intéressante" la "posture d'indépendance" du candidat centriste à l'Elysée François Bayrou, prenant à nouveau ses distances avec Nicolas Sarkozy, lors d'une conférence de presse dans les locaux du PR à Paris. — Sylvain Thomas afp.com

Rama Yade (Parti radical) a jugé mardi "intéressante" la "posture d'indépendance" du candidat centriste à l'Elysée François Bayrou, prenant à nouveau ses distances avec Nicolas Sarkozy, lors d'une conférence de presse dans les locaux du PR à Paris.

"Je trouve la posture d'indépendance de François Bayrou intéressante", a affirmé l'ex-secrétaire d'Etat, ajoutant qu'elle "réfléchissait" avant de se prononcer en faveur d'un candidat à la présidentielle.

Concernant François Hollande (PS), elle a estimé qu'il n'avait pas "le costume" d'un chef d'Etat.

Faisant allusion à Nicolas Sarkozy, elle a précisé qu'elle "ne soutiendrait pas le candidat" à l'Elysée "qui couvrirait les agissements du député sortant" UMP de la circonscription qu'elle brigue dans les Hauts-de-Seine, celle de Manuel Aeschlimann (Asnières-Colombes-sud).

Cet élu UMP est l'un des responsables, à ses yeux, d'une "campagne d'une violence inouïe" contre elle. Il l'avait accusée de ne pas vivre réellement à Colombes, ville où elle est élue municipale d'opposition.

Radiée des listes électorales de cette commune, Rama Yade a dit réfléchir à la possibilité de se pourvoir en cassation pour contester le rejet, lundi, de sa demande de réinscription par le tribunal d'instance.