Rama Yade réside-t-elle réellement à Colombes?

POLITIQUE Imbroglio autour du logement de l'ancienne secrétaire d'Etat...

M. Go.

— 

Rama Yade, lors du congrès du Parti radical, à Paris, le 15 mai 2011.
Rama Yade, lors du congrès du Parti radical, à Paris, le 15 mai 2011. — WITT/SIPA

Appartement de complaisance ou pas? Rama Yade n’en finit plus de se justifier sur son logement à Colombes (Hauts-de-Seine). La jeune femme souhaite briguer en juin la circonscription d'Asnières-Colombes-sud, actuellement aux mains du député UMP Manuel Aeschlimann, mais elle a été radié «d'office» le 15 décembre du bureau n°1 parce qu'elle ne justifiait pas de son attache avec la ville. Depuis que trois habitants de la ville ont contesté sa demande de réinscription, l’affaire se retrouve devant le  tribunal d'instance de Colombes. Mardi, la juge s’est rendue dans un immeuble où la membre du parti radical prétend avoir un logement. Histoire de vérifier ses dires.

Pas de meubles à cause d’un dégât des eaux?

 Surprise. L’appartement est vide. Aucun meuble, pas de lit, ni de vêtements. «L'appartement est inhabité car il est inhabitable», affirme au micro de France Inter  Me Pierre Degoul, conseil de trois habitants de Colombes. «On ne loue pas un appartement aussi grand, si ce n'est pas pour l'habiter», se justifie la femme politique dans une vidéo du Parisien.fr. Et les meubles? Selon des journalistes présents sur place, Rama Yade aurait justifié l’absence d’aménagements à cause d’un dégât des eaux qui l’a obligée à déplacer les meubles, le temps des travaux. La décision du tribunal a été mise en délibéré au 23 janvier.