Copé s'étonne du «silence assourdissant» du PS après la confirmation du AAA par Moody's

© 2012 AFP

— 

Le numéro un de l'UMP, Jean-François Copé, s'est "étonné" lundi du "silence assourdissant" des socialistes après le maintien par Moody's du triple A de la France alors qu'ils s'étaient "précipités", "François Hollande en tête", pour réagir à la dégradation décidée par SP.
Le numéro un de l'UMP, Jean-François Copé, s'est "étonné" lundi du "silence assourdissant" des socialistes après le maintien par Moody's du triple A de la France alors qu'ils s'étaient "précipités", "François Hollande en tête", pour réagir à la dégradation décidée par SP. — Thomas Samson afp.com

Le numéro un de l'UMP, Jean-François Copé, s'est "étonné" ce lundi du "silence assourdissant" des socialistes après le maintien par Moody's du triple A de la France alors qu'ils s'étaient "précipités", "François Hollande en tête", pour réagir à la dégradation décidée par SP. "Le contraste est saisissant. Les mauvaises nouvelles pour la France seraient-elles plus réjouissantes pour le PS que les bonnes?", s'interroge le secrétaire général du parti présidentiel, dans un communiqué.

"La réalité, c'est que deux agences sur trois maintiennent la note maximale de AAA à la France. Cela démontre que la France garde toute sa crédibilité financière. Cela démontre aussi que l’évaluation des agences de notation doit certes être prise en compte, mais qu’elle doit aussi être relativisée", insiste-t-il. "Face à l’attitude politicienne et aux promesses irresponsables du candidat socialiste, nous avons à la tête de l’Etat un président de la République qui tient le cap des réformes avec sang-froid, qui dit la vérité aux Français et qui a le courage de leur proposer un chemin face à la crise", affirme encore Jean-François Copé.