Quinquennat Sarkozy: Bruno Le Maire admet «des échecs»

© 2012 AFP

— 

France's Agriculture Minister Bruno Le Maire leaves the Elysee Palace after the weekly cabinet meeting on January 11, 2012 in Paris. AFP PHOTO LIONEL BONAVENTURE
France's Agriculture Minister Bruno Le Maire leaves the Elysee Palace after the weekly cabinet meeting on January 11, 2012 in Paris. AFP PHOTO LIONEL BONAVENTURE — Lionel Bonaventure afp.com

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire (UMP), préconise de «reconnaître» qu'à côté de «vraies réussites» il y a eu «des échecs» au cours du quinquennat et qu'à son début, «on aurait pu faire des choix différents».

Interrogé par Libération lundi sur les choix du début du quinquennat, où la réduction des déficits n'était pas une priorité de Nicolas Sarkozy, le responsable du programme présidentiel de l'UMP répond: «il faut avoir l'humilité de reconnaître que, dans ce que nous avons fait, il y a eu des vraies réussites, mais aussi des échecs». «Cela nous rendra d'autant plus crédibles dans nos propositions. C'est vrai qu'an début du quinquennat, on aurait pu faire des choix différents», ajoute le ministre.

«La gravité de la crise chez nos grands voisins européens nous a aidés à ouvrir les yeux sur l'impératif de réduire nos dépenses publiques et de gagner en compétitivité», selon lui.