EELV: Passé à tabac, un élu porte plainte pour «violences volontaires en réunion et menaces de mort»

Avec Reuters

— 

Un fait divers qui pourrait faire des vagues chez les écologistes. Felipe de la Roche, conseiller fédéral d’Europe Ecologie-Les Verts a porté plainte le 21 novembre dernier pour «violences volontaires en réunion et menaces de mort», rapporte l’hebdomadaire L’Express. Le 20 novembre, il avait été passé à tabac par deux individus qui lui ont lancé: «La motion de finances, il faut que tu arrêtes, sinon on te tue!». Felipe de la Roche lie donc cette agression à la motion qu’il a porté lors du conseil fédéral d’EELV en octobre, intitulée «Transparence et conflits d’intérêts». L’élu réclamait un audit des comptes du parti, qu’il conteste et parle d’éventuels «irrégularités». Ce texte avait notamment suscité la colère de la direction, et n’avait pas été étudié en Conseil fédéral.