Criminalité à Marseille: «Il est urgent d'agir», selon Rebsamen (PS)

© 2011 AFP

— 

François Rebsamen, chargé des questions de sécurité dans l'équipe du candidat PS pour 2012 François Hollande, a demandé mercredi à Claude Guéant de "cesser sa politique gesticulatoire" face à la criminalité organisée à Marseille, estimant qu'il est "urgent d'agir".
François Rebsamen, chargé des questions de sécurité dans l'équipe du candidat PS pour 2012 François Hollande, a demandé mercredi à Claude Guéant de "cesser sa politique gesticulatoire" face à la criminalité organisée à Marseille, estimant qu'il est "urgent d'agir". — Fred Dufour afp.com

François Rebsamen, chargé des questions de sécurité dans l'équipe du candidat PS pour 2012 François Hollande, a demandé mercredi à Claude Guéant de «cesser sa politique gesticulatoire» face à la criminalité organisée à Marseille, estimant qu'il est «urgent d'agir».

«Assez de paroles, il est temps que le ministre de l'Intérieur passe à l'action. En dépit des rodomontades gouvernementales, chaque jour Marseille s'enfonce davantage dans la violence», déclare le sénateur-maire de Dijon dans un communiqué, alors que trois jeunes de cités exécutés par balles ont été retrouvés carbonisés dans une voiture, dimanche près de la cité phocéenne.

«Déjà 15 assassinats en 2011. Il est urgent d'agir», ajoute-t-il, en demandant au ministre de l'Intérieur «de mettre en oeuvre les moyens de renseignement et de police judiciaire seuls à même de permettre l'identification et l'interpellation des auteurs de cette terrible série d'assassinat».

«Je demande également au ministre de l'Intérieur de cesser sa politique gesticulatoire et de passer à l'action par l'envoi immédiat de véritables renforts pour accroître la présence policière dans les quartiers et rassurer la population», déclare aussi François Rebsamen.