François Hollande: En Russie, «l'exigence démocratique» doit être prise en compte

© 2011 AFP

— 

L'équipe de campagne de François Hollande (PS) a de nouveau réclamé samedi le retrait de la circulaire Guéant restreignant la possibilité pour des diplômés étrangers d'obtenir un statut de salarié après leurs études, jugeant insuffisant de simplement la modifier.
L'équipe de campagne de François Hollande (PS) a de nouveau réclamé samedi le retrait de la circulaire Guéant restreignant la possibilité pour des diplômés étrangers d'obtenir un statut de salarié après leurs études, jugeant insuffisant de simplement la modifier. — Thomas Samson afp.com

François Hollande, candidat PS à l'Elysée, a appelé dimanche les autorités russes à "prendre toute la mesure de l'exigence démocratique" qui se manifeste dans leur pays au lendemain d'une manifestation massive contre le régime de Vladimir Poutine.

Dans un communiqué, le député de Corrèze souligne que "la situation en Russie et l'important mouvement populaire provoqué par les contestations qui ont suivi les dernières élections législatives suscitent l'attention et l'inquiétude".

Relevant que "de nombreuses irrégularités" avaient été constatées lors de ces élections, M. Hollande ajoute que "la répression brutale qui avait frappé les manifestations de protestation dès le lendemain des élections n'a pas empêché le mouvement de prendre de l'ampleur".

"Elle semble pour l'heure avoir cessé. La liberté de manifester doit être pleinement respectée en Russie", dit-il.

"Dans le même temps, les autorités russes doivent maintenant prendre toute la mesure de l'exigence démocratique qui s'exprime et en tirer les conséquences afin de respecter tous les engagements pris dans le cadre de l'OSCE et du Conseil de l'Europe", ajoute le candidat à la présidence de" la République française.

"La Russie doit ainsi prendre toute la place qui lui revient dans les équilibres européens et dans la construction d'une communauté internationale fondée sur les principes du respect des droits de la personne, des libertés publiques, de l'indépendance des médias et de l'état de droit auxquels elle a souscrit", ajoute-t-il.

Il appelle l'Union européenne et les gouvernements européens à "marquer auprès des autorités russes toute leur vigilance et les engager à prendre les mesures d'apaisement nécessaires".

Une gigantesque manifestation a eu lieu samedi à Moscou contre le régime de Vladimir Poutine, au pouvoir depuis douze ans et candidat à la présidentielle russe de mars 2012.