Etudiants étrangers: Claude Guéant révise sa copie et proposera une nouvelle circulaire début 2012

POLÉMIQUE e ministre de l'Intérieur, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez vont recevoir dès janvier des responsables d'universités et de grandes écoles pour élaborer une nouvelle version de la circulaire controversée...

© 2011 AFP

— 

Le ministère de l'Intérieur a annoncé vendredi dans un communiqué la publication début 2012 d'une nouvelle circulaire sur le travail des étudiants étrangers "hautement qualifiés", remplaçant celle controversée du 31 mai.
Le ministère de l'Intérieur a annoncé vendredi dans un communiqué la publication début 2012 d'une nouvelle circulaire sur le travail des étudiants étrangers "hautement qualifiés", remplaçant celle controversée du 31 mai. — Francois Nascimbeni afp.com

Claude Guéant est contraint de revoir sa copie, face à la mobilisation des universités, des intellectuels et même de certains membres de la majorité. Le ministère de l'Intérieur a annoncé ce vendredi dans un communiqué la publication début 2012 d'une nouvelle circulaire sur le travail des étudiants étrangers «hautement qualifiés», remplaçant celle controversée du 31 mai.

«Une circulaire spécifique» sera «adressée aux services préfectoraux au début de l’année 2012» après une réunion «dans les premiers jours de janvier» entre les ministères concernés et des organisations de l'enseignement supérieur, selon le texte.

Circulaire spécifique adressée aux services préfectoraux début 2012

Claude Guéant (Intérieur), Xavier Bertrand (Travail) et Laurent Wauquiez (Enseignement supérieur) «recevront dans les premiers jours de janvier, les présidents de la conférence des grandes écoles, de la conférence des présidents d’universités et de la conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs, afin d’aborder avec eux l’accès au marché du travail des diplômés étrangers hautement qualifiés» selon un communiqué de Beauvau.

«Au cours de cette réunion seront présentés les principes d’examen des demandes d’autorisation d’exercer une activité professionnelle en France», selon le texte qui précise que «ces principes feront l’objet d’une circulaire spécifique adressée aux services préfectoraux au début de l’année 2012».

Cette nouvelle circulaire est annoncée alors que celle du 31 mai a suscité une forte mobilisation dans les universités et aussi des réserves au sein du gouvernement et du patronat.