Négation du génocide arménien: Le débat parlementaire aura bien lieu jeudi

POLITIQUE Cette proposition de loi UMP punit d'une peine de prison et d'une amende la négation des génocides, dont celui des Arméniens, qu'Ankara refuse de reconnaître...

© 2011 AFP
— 
La proposition de loi visant à réprimer la négation du génocide arménien sera bien examinée jeudi par les députés, la Conférence des présidents de l'Assemblée n'ayant pas évoqué mardi son retrait de l'ordre du jour, selon des sources concordantes.
La proposition de loi visant à réprimer la négation du génocide arménien sera bien examinée jeudi par les députés, la Conférence des présidents de l'Assemblée n'ayant pas évoqué mardi son retrait de l'ordre du jour, selon des sources concordantes. — Joel Saget afp.com

La proposition de loi visant à réprimer la négation du génocide arménien sera bien examinée jeudi par les députés, selon le ministre des relations avec le Parlement, Patrick Ollier.

En effet, le sujet n'a pas été évoqué par la Conférence des présidents, ont indiqué à des journalistes les députés Jean-Marc Ayrault (PS) et Roland Muzeau (PCF), ainsi que le président (UMP) de la commission des affaires sociales, Pierre Méhaignerie, ce qu'a confirmé Patrick Ollier.

Cette proposition de loi UMP, qui suscite la colère de la Turquie, punit d'une peine de prison et d'une amende la négation des génocides, dont celui des Arméniens qu'Ankara refuse de reconnaître.