DSK: Quand Jérôme Cahuzac évoque «les lapins» au lieu des latins

LAPSUS La langue du socialiste a fourché quand il a voulu défendre son ami...

Julien Ménielle

— 

Le président PS de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Jérôme Cahuzac, a estimé lundi sur France 2 que la TVA intermédiaire, mesure étudiée par le gouvernement dans son nouveau plan d'austérité, était "du pouvoir d'achat en moins".
Le président PS de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Jérôme Cahuzac, a estimé lundi sur France 2 que la TVA intermédiaire, mesure étudiée par le gouvernement dans son nouveau plan d'austérité, était "du pouvoir d'achat en moins". — FRED DUFOUR afp.com

«Je suis toujours proche de lui, je ne renie jamais mes amitiés.» Invité du grand Jury RTL/LCI/Le Figaro dimanche, Jérôme Cahuzac a lancé une vibrante déclaration de soutien à son ami Dominique Strauss-Kahn. Interrogé par Jean-Michel Apathie, le président socialiste de la Commission des finances de l'Assemblée nationale a poursuivi par un étonnant «Je crois que les lapins...»

>> Du «gode électoral» aux «gaz de shit», les meilleurs lapsus des politiques en vidéo sont par ici

«Les latins!», s’est rapidement repris Jérôme Cahuzac avant de se justifier: «Les lapins... La grippe me fait vraiment des dégâts». Au bout du compte, le socialiste voulait juste citer une locution latine. Is fecit cui podest, c’est à dire «à qui profite le crime?». Mais c’est moins drôle.