Ecoutes du «Monde»: Le PS demande à Guéant de «s'expliquer»

© 2011 AFP

— 

Le PS a demandé mardi au ministre de l'Intérieur Claude Guéant de "s'expliquer", après le récit détaillé dans Le Monde des investigations policières sur les contacts téléphoniques ("fadettes") de deux journalistes du quotidien.
Le PS a demandé mardi au ministre de l'Intérieur Claude Guéant de "s'expliquer", après le récit détaillé dans Le Monde des investigations policières sur les contacts téléphoniques ("fadettes") de deux journalistes du quotidien. — Patrick Kovarik AFP

Le PS a demandé ce mardi au ministre de l'Intérieur Claude Guéant de «s'expliquer», après le récit détaillé dans Le Monde des investigations policières sur les contacts téléphoniques («fadettes») de deux journalistes du quotidien.

«Le Monde révèle l'invraisemblable enquête à laquelle se seraient livrés les services de police dans la recherche des sources de deux de ses journalistes. Il est intolérable que les règles de droit concernant le respect de la vie privée et la protection du secret des sources des journalistes aient été violées de manière délibérée», a affirmé dans un communiqué Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale du PS aux libertés publiques et à la justice. «Le Parti socialiste demande que le ministre de l'Intérieur, qui a démontré encore il y a peu son goût pour des pratiques de police d'un autre temps, s'explique sur cette enquête menée par ses services», ajoute-t-elle.

Un «climat délétère qui aura marqué le quinquennat de Nicolas Sarkozy»

Pour le sénateur PS André Vallini, chargé de la justice auprès du candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, «les révélations du Monde sont révélatrices du climat délétère qui aura marqué le quinquennat de Nicolas Sarkozy». «Loin de la République irréprochable qui avait été annoncée, ce quinquennat laissera une démocratie abîmée par les interventions, les pressions et les manipulations de la justice aux seules fins de protéger le Président et ses amis», estime-t-il dans un communiqué.

Dans son édition datée de mardi, Le Monde publie un récit détaillé des investigations menées par l'Inspection générale des services (IGS) pour obtenir les sources des journalistes du Monde, après une fuite concernant une perquisition ordonnée par la juge Isabelle Prévost-Desprez, chez Liliane Bettencourt.