Iran: Sarkozy "condamne" l'attaque "scandaleuse" de l'ambassade britannique

© 2011 AFP

— 

Nicolas Sarkozy a condamné "fermement" l'attaque "scandaleuse" de l'ambassade britannique à Téhéran, mercredi pendant le Conseil des ministres, a rapporté à la presse la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse.
Nicolas Sarkozy a condamné "fermement" l'attaque "scandaleuse" de l'ambassade britannique à Téhéran, mercredi pendant le Conseil des ministres, a rapporté à la presse la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse. — Fred Dufour afp.com

Nicolas Sarkozy a condamné "fermement" l'attaque "scandaleuse" de l'ambassade britannique à Téhéran, mercredi pendant le Conseil des ministres, a rapporté à la presse la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse.

Lors du Conseil des ministres, "le président de la République a condamné fermement l'attaque scandaleuse de l'ambassade de la Grande-Bretagne" à Téhéran, ce qui "conforte", selon lui, la décision d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran, a affirmé Mme Pécresse.

"Parmi les nouvelles sanctions", M. Sarkozy a cité "le gel des avoirs de la Banque d'Iran et l'embargo total sur les exportations de pétrole iraniennes", a précisé la porte-parole.

Mardi, plusieurs dizaines de manifestants islamistes radicaux ont attaqué, occupé et saccagé l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran dont ils ont réclamé la fermeture, faisant monter la tension déjà vive avec les pays occidentaux autour notamment du dossier nucléaire iranien.

Au lendemain de cette attaque, Londres a décidé d'évacuer tous ses diplomates d'Iran.