Marine Le Pen ne veut pas «pas toucher à la fonction publique d'Etat»

© 2011 AFP

— 

La présidente du Front national Marine Le Pen a défendu dimanche la fonction publique d'Etat, estimant qu'il ne fallait "pas (y) toucher" car elle est "essentielle"
La présidente du Front national Marine Le Pen a défendu dimanche la fonction publique d'Etat, estimant qu'il ne fallait "pas (y) toucher" car elle est "essentielle" — Miguel Medina afp.com

La présidente du Front national Marine Le Pen a défendu dimanche la fonction publique d'Etat, estimant qu'il ne fallait "pas (y) toucher" car elle est "essentielle".

Invitée du "Grand jury" RTL/LCI/Le Figaro, Mme Le Pen a critiqué la politique du gouvernement de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. "Il ne faut pas toucher à la fonction publique d'Etat", a-t-elle déclaré, considérant que ces fonctionnaires étaient "essentiels" et que "leur disparition a un coût social".

"En revanche, a ajouté la présidente du FN, il faut absolument réduire massivement la fonction publique territoriale". Elle a de nouveau fustigé "les seigneurs des régions" et fait valoir que l'augmentation du nombre de fonctionnaires territoriaux ne répondait "pas à la disparition des services publics dans les campagnes".