«L'UMP a déclaré la guerre aux pauvres», pour les députés socialistes

© 2011 AFP

— 

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), "accueillera jeudi à 16H00 trois essaims d'abeilles dans les ruches bleu, blanc et rouge installées le 3 avril dernier sur le toit du Palais Bourbon", a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.
Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), "accueillera jeudi à 16H00 trois essaims d'abeilles dans les ruches bleu, blanc et rouge installées le 3 avril dernier sur le toit du Palais Bourbon", a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué. — Joel Saget AFP

Les députés socialistes ont accusé mercredi l'UMP d'avoir «déclaré la guerre aux pauvres», affirmant que «depuis trois jours, ministres et parlementaires s'adonnent à une véritable surenchère de la honte». Le groupe SRC (socialiste, radical et citoyen) de l'Assemblée énumère, dans un communiqué, plusieurs mesures prises par le gouvernement ou préconisées par des parlementaires UMP.

«C'est Mme (Valérie) Pécresse qui réduit les indemnités journalières des salariés malades. C'est M. (Xavier) Bertrand qui restreint l'accès au RSA et aux prestations sociales pour les "parents isolés" en caviardant un rapport de l'Assemblée sur la fraude sociale. C'est M. (Claude) Guéant qui propose de mettre à l'amende les familles dont un enfant est dans la rue la nuit».

«Mais le summum de l'indignité est atteint par M. (Laurent) Wauquiez qui propose de réserver les logements sociaux à ceux qui ont un travail», ajoute le communiqué. «Jusqu'où va mener ce délire? Réveille toi l'Abbé Pierre, ils sont devenus fous!», conclut le texte.