Législatives: Royal candidate à La Rochelle, se voit "utile" au perchoir

© 2011 AFP

— 

Ségolène Royal sera candidate aux législatives à La Rochelle tandis que François Hollande et Martine Aubry lui ont "ouvert la perspective" de devenir présidente de l'Assemblée en cas de victoire de la gauche, a-t-elle assuré lundi à l'AFP, confirmant une information du Point.
Ségolène Royal sera candidate aux législatives à La Rochelle tandis que François Hollande et Martine Aubry lui ont "ouvert la perspective" de devenir présidente de l'Assemblée en cas de victoire de la gauche, a-t-elle assuré lundi à l'AFP, confirmant une information du Point. — Francois Guillot afp.com

Ségolène Royal sera candidate aux législatives à La Rochelle tandis que François Hollande et Martine Aubry lui ont "ouvert la perspective" de devenir présidente de l'Assemblée en cas de victoire de la gauche, a-t-elle assuré lundi à l'AFP, confirmant une information du Point.

Candidate malheureuse à la primaire PS, Ségolène Royal, évoquant la présidence de l'Assemblée nationale, déclare que "les dirigeants socialistes ont toujours dit que j'ocuperai une place utile dans la République. Après le second tour, François Hollande et Martine Aubry se sont parlés, puis Martine et François m'ont parlé en ouvrant cette perspective".

"Je n'ai rien demandé", assure la présidente de la région Poitou-Charentes. "Je pense que je peux être très utile à ce poste".

Mme Royal avait failli être candidate à la présidence de l'Assemblée nationale lors du gouvernement Jospin en 1997, et était entrée au gouvernement.