Primaire PS: François Hollande appelle à un résultat «le plus large possible»

POLITIQUE Le candidat souhaite garder «une dynamique» pour la présidentielle de 2012...

© 2011 AFP

— 

Le 9 octobre 2011. Francois Hollande arrive à la Maison de l'Amérique  latine après les résultats du premier tour des primaires socialistes.
Le 9 octobre 2011. Francois Hollande arrive à la Maison de l'Amérique latine après les résultats du premier tour des primaires socialistes. — VINCENT WARTNER / 20 MINUTES

Le candidat à la primaire PS François Hollande a souhaité ce samedi à Voutezc (Corrèze) «un résultat» du vote au second tour de la primaire dimanche «le plus large possible» afin de «garder une dynamique» pour la présidentielle de 2012.

«Si on doit garder une dynamique, et je la souhaite, il faut que le résultat soit le plus large possible», a déclaré à quelques journalistes François Hollande venu assister à une compétition sportive entre jeunes organisée chaque année dans la campagne corrézienne.

Le président du conseil général de la Corrèze a reconnu qu'il y a eu «une tension qui n'était pas forcément souhaitable» au cours de cette primaire, avec notamment sa principale concurrente Martine Aubry. «Elle (cette tension) ne venait pas de mon côté, chacun l'a bien vu. Moi, je suis là pour rassembler et je ne cesserai de le faire», a-t-il estimé.

«La finale» à partir de lundi

«Il y a des phrases qui dépassent parfois les pensées et qui sont là pour blesser inutilement. Il vaut mieux les retirer. Moi, j'ai fait en sorte de ne pas les prononcer», a ajouté François Hollande, qui était accompagné de sa compagne Valérie Trierweiler, restée très discrète et à l'écart des photographes.

Pour le candidat, qui qualifie cette primaire PS de «match qualificatif», à compter de «lundi, il faudra préparer le match principal, c'est-à-dire la finale, c'est-à-dire le moment où on va être devant les Français pour leur demander de faire le changement attendu».

Quelques heures auparavant, François Hollande s'était rendu à Limoges où il a effectué une visite surprise en centre-ville exécutée au pas de course en compagnie du député maire PS de la ville, Alain Rodet, selon une correspondante de l'AFP. Il doit passer la nuit de samedi à dimanche à Tulle, où il a prévu de voter dimanche matin. Il devrait ensuite prendre la route pour Paris en début d'après-midi.