Primaires socialistes: N'oubliez pas de faire l'appoint

POLITIQUE Pour voter, c'est un euro, et le PS ne rend pas la monnaie...

J. M.

— 

Des pièces de monnaie en euro.
Des pièces de monnaie en euro. — Martin Ruetschi/AP/SIPA

Les primaires, «un processus moderne», «un succès». Même la droite ne tarit pas d’éloge sur le mode de désignation du candidat socialiste à la présidentielle. Mais la réussite a un prix, et la facture s’élève à quelque 3,5 millions d’euros pour le parti en l’occurrence. Et à un euro la PAF, le PS risque d’avoir du mal à rentrer dans ses frais. Mais il y a une parade.

>> Les primaires, combien ça compte aux candidats? Pour le savoir, cliquez ici

Dimanche, comme le suivant en cas de second tour, il n’y aura pas de fond de caisse et le PS... ne rendra pas la monnaie. Ceux qui n’ont pas de pièce n’auront plus qu’à faire don d’un billet. La bonne nouvelle, c’est qu’en cas de second tour le 16 octobre, ceux qui ont déjà voté n’auront pas à remettre la main à la poche.