Suppression de fonctionnaires: «Le service public va finir par disparaître», selon Chérèque

© 2011 AFP

— 

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque a estimé ce mercredi que «si on continue à supprimer des postes dans la fonction publique, le service public va finir par disparaître», alors que le gouvernement a annoncé la suppression de 30.400 nouveaux postes en 2012.

«Dans la fonction publique, qu'elle soit territoriale ou d'Etat, on est arrivé à l'os, c'est-à-dire au maximum de ce que l'on peut supporter en terme de réduction de personnel ou de moyens. On est au point où on ne peut plus supprimer d'autres postes, sans voir disparaître des missions de service public», a-t-il jugé, après une rencontre avec le personnel du CHRU de Lille.

«Chaque nouveau moyen, chaque nouveau poste supprimé, c'est autant de missions de services publics en moins pour les populations», a déclaré François Chérèque.

Chérèque veut un travail de fond

Concernant l'hôpital public, «il y a une inquiétude chez les personnels, dont certains estiment qu'ils vivent actuellement le début de la fin de l'hôpital public en France. (..) Or, un pays moderne comme la France ne peut s'en passer», a dit le secrétaire général de la CFDT.

«Le problème est qu'on veut faire cohabiter une médecine privée, qui bénéficie de financements publics, avec une médecine publique, qui doit assurer les missions de services publics avec toujours moins de moyens, ce n'est pas possible», a-t-il martelé.

«Tant qu'on ne fera pas un travail de fond sur l'organisation du système de soins en France, on n'y arrivera pas», a-t-il conclu.

Des élections professionnelles dans la fonction publique en octobre

Le patron de la CFDT avait dans la matinée rencontré les douaniers de Dunkerque, chez qui il avait déclaré ressentir ce même sentiment de découragement.

«Les douaniers, je les sens parfois désabusés. Ils ont le sentiment que le travail qu'on leur fait faire, ce n'est pas du bon boulot. On leur demande de faire toujours plus avec toujours moins de moyens», avait expliqué François Chérèque.

Des élections professionnelles dans la fonction publique auront lieu le 20 octobre.