Pour Guérini, Montebourg vient à Marseille «en expédition coloniale»

C.C.

— 

Ils ne passeront définitivement pas leurs prochaines vacances ensemble. Et Jean-Noël Guérini ne devrait pas non plus accueillir Arnaud Montebourg à sa descente du train qui le mènera jeudi à Marseille. 

«Pour venir parler de corruption dans la deuxième ville de France, Monsieur Montebourg a obtenu d’être secondé par le GIPN», accuse ce mercredi l'homme fort du Parti socialiste dans les Bouches-du-Rhône sur son blog, dénonçant un déplacement transformé «en expédition coloniale».

Pour Jean-Noël Guérini, qui ne porte pas Arnaud Montebourg dans son coeur depuis que ce dernier a dénoncé le «système féodal» de sa fédération, le député de Saône-et-Loire méprise ainsi les Marseillais, confondant la cité phocéenne avec Bogota (Colombie). «En soufflant sur les braises, en abusant de clichés usés, peut-être rêve-t-il de créer des incidents qu’il pourrait exploiter dans son fonds de commerce anti-marseillais», s'interroge encore le président du Conseil général des Bouches-du-Rhône. Bon voyage Monsieur Montebourg!