Sénatoriales: Copé veut tourner la page

Reuters

— 

Le secrétaire général de l'UMP a déclaré mercredi vouloir engager rapidement la campagne présidentielle pour tourner la page de la défaite de la droite aux sénatoriales, alors que le débat tourne au déballage dans le parti majoritaire.

Le bureau politique du parti du président Nicolas Sarkozy a été pratiquement entièrement consacré mercredi au résultat «malheureux» des sénatoriales et à la stratégie pour les mois à venir, a précisé Jean-François Copé lors d'un point de presse.

«Nous sommens entrés dans l'étape suivante»

«Nous avons fait pendant deux jours l'analyse des résultats mais nous sommes maintenant entrés dans l'étape suivante», a-t-il déclaré. «L'étape suivante, c'est à la fois la riposte face aux attaques de la gauche et puis surtout la mobilisation (...)pour la campagne présidentielle.» 

«Nous ne laisserons rien», a-t-il poursuivi. «Ce qui d'ailleurs est d'autant plus indispensable que les lendemains de défaite électorale sont toujours l'occasion pour tel ou tel d'aller déterminer des boucs émissaires ou de chercher à opposer les uns aux autres.»

«Inutile de vous dire que nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, ni les uns ni les les autres, et bien conscients que, dans ce domaine, c'est une manière pour nos adversaires d'essayer de nous affaiblir, ce qu'ils ne parviendront pas à faire car l'esprit est au plus large rassemblement», a tenu à ajouter Jean-François Copé.