Affaire Karachi: Sarkozy victime d'une «chasse à l'homme» estime Xavier Bertrand

© 2011 AFP

— 

Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a affirmé ce lundi que Nicolas Sarkozy était victime d'une «chasse à l'homme» dans le dossier Karachi, dénonçant un «emballement» comparable à celui qu'avait suscité l'affaire Clearstream.

«Karachi me rappelle quelque chose, le début de l'affaire Clearstream: le même emballement, la même attaque, la même chasse à l'homme. Contre qui? Contre Nicolas Sarkozy. On parlait de commission rogatoire et au final, c'était lui la victime», a déclaré Xavier Bertrand, invité sur Canal Plus.

«Trop, c'est trop. Je pense qu'il y a un emballement sans pareil de la part de certains journaux» et «de la part des politiques, du Parti socialiste», a affirmé le ministre, en déplorant «une violence sans pareille sur la personne du président».

Selon Xavier Bertrand, «les Français, aujourd'hui, disent une chose: 'Il y a la justice, laissez-la faire son travail et bossez, les politiques. Que vous soyez dans l'opposition ou dans la majorité, bossez!'»