Sarkozy sur le débat PS: «C'est pas "qui veut gagner des millions?", c'est "qui veut dépenser plus?"»

RÉACTION e chef de l'Etat a raillé l'émission des candidats aux primaires socialistes...

© 2011 AFP

— 

Nicolas Sarkozy à Pékin (Chine), le 25 août 2011.
Nicolas Sarkozy à Pékin (Chine), le 25 août 2011. — GOH HAI CHIN / AP / SIPA

Il n'a pas vu l'émission, mais il a son avis sur la question. Le président Nicolas Sarkozy a ironisé ce vendredi sur le débat de la primaire PS, la veille sur France 2, affirmant qu'il était rentré trop tard pour le voir, mais le résumant d'une formule: «qui veut dépenser plus?». Le président s'entretenait avec de jeunes agriculteurs à Oberhausbergen, sur les site des Terres à l'Envers, installation présentant les principales filières agricoles d'Alsace.

>> Revivez les débats en live par ici

Au pied d'une pyramide de légumes érigée par les paysans alsaciens, il a évoqué le débat de jeudi soir entre les six candidats de gauche à la primaire socialiste. «Quand on regarde la télévision, parfois il y a des programmes, dites donc, les dépenses, ça y va!», s'est exclamé Nicolas Sarkozy en souriant. Comme un agriculteur lui demandait s'il était devant son téléviseur, le chef de l'Etat, qui avait passé la journée en Libye, a répondu: «Je suis rentré trop tard». «C'est pas "qui veut gagner des millions?", c'est "qui veut dépenser plus?"», a ajouté l'homme du slogan «travailler plus pour gagner plus».