Sondage: DSK n'a pas abîmé l'image du PS, mais qu'il reste hors campagne

© 2011 AFP

— 

Une très forte majorité de Français (76%) considèrent que l'affaire Dominique Strauss-Kahn n'a pas abîmé l'image du PS, mais ils sont également nombreux - 63% - à ne pas souhaiter voir DSK participer à la campagne du champion socialiste, selon un sondage TNS Sofres.

Selon cette enquête d'opinion réalisée pour Canal + et publiée dimanche, les Français sont 76% a estimer que l'affaire DSK - le directeur général du FMI a été accusé d'agression sexuelle à New York avant que les charges pénales contre lui ne soient levées - n'a pas changé l'image de son parti.

15% pensent qu'elle l'a changée en mal, 1% "en bien" et 8% sont sans opinion.

Parmi les seuls sympathisants socialistes, 88% pensent que l'image du parti est intacte (8% d'un avis inverse, 3% sans opinion). Les sympathisants de droite sont 27% a croire que l'image a été abîmée (68% la jugent intacte, 5% sont sans avis).

63% des Français affirment ne pas souhaiter voir l'ex-ministre - longtemps le chouchou des sondages pour 2012 - participer à la campagne de celui qui sortira vainqueur de la primaire citoyenne organisée par le PS. 28% sont d'un avis inverse (9% sans opinion).

Parmi les seuls sympathisants socialistes, 60% disent non à une participation de DSK à la campagne, 38% disent oui (2% sans opinion).

Sondage réalisé les 6 et 7 septembre par téléphone auprès de 858 personnes représentant la population de 18 ans et plus (méthode des quotas).