Hamon (PS): tous les socialistes diront «non, non, non» à la règle d'or

© 2011 AFP

— 

Benoît Hamon a affirmé lundi que «tous les socialistes» diraient «non, non, non» à la «règle d'or» d'équilibre budgétaire si le Congrès devait être convoqué, estimant que c'était une «règle de plomb» équivalant à une «politique d'austérité».

«Sur la règle d'or, ce sera 'non' au Congrès de la part des socialistes, tous les socialistes», a-t-il déclaré lors du point presse hebdomadaire du parti, insistant: «tous les socialistes le disent, ce sera 'non', 'non' et 'non'».

La règle d'or, une «règle de plomb»

La «règle d'or» est «une règle de plomb, c'est-à-dire une politique d'austérité», a-t-il estimé. «François Fillon nous demande d'être vertueux en matière budgétaire alors qu'il vient de nous priver de recettes fiscales avec la réforme de l'ISF, avec la baisse de la TVA dans la restauration et avec la défiscalisation des heures supplémentaires !»

Il a par ailleurs ironisé sur «l'invitation de François Fillon à venir dialoguer», expliquant: «nous ne l'avons pas reçue», lui rappelant que le PS était au «10 rue de Solférino». «On répondra avec plaisir quand on connaîtra le contenu de la lettre».

«Une faute politique»

«S'il veut engager le dialogue avec le Parti socialiste, qu'il se donne les moyens et qu'il nous dise comment (...) il va remettre en cause une politique marquée par le laxisme en matière fiscale depuis quatre ans».

Mardi, à l'occasion d'un bureau national consacré à la crise, «nous redirons que c'est une faute politique que de faire payer aux Français la crise déclenchée par les marchés financiers», a souligné M. Hamon.