Wauquiez: La hausse du coût de la rentrée étudiante est «une des plus faibles des 5 dernières années»

© 2011 AFP

— 

La hausse du coût de la rentrée étudiante 2011 est «sans doute l'une des plus faibles des cinq dernières années», a déclaré lundi le ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez, en réaction aux organisations étudiantes qui ont évalué cette hausse à plus de 4 %.

«Ce qui ressort est que la hausse du coût de cette rentrée est sans doute l'une des plus faibles des cinq dernières années», a déclaré M. Wauquiez.

Le ministre en veut pour preuves une hausse générale des loyers au niveau national «de 1,2 % cette année contre 1,5 % l'an dernier» et une hausse du ticket de repas universitaire de 1,7 %, après 3,4 % en 2010.

M. Wauquiez ajoute que les hausses du ticket «RU» ou des frais d'inscription en licence (1,7 %) sont «inférieures à l'inflation» (2,1 %).

Le ministre travaille à des «solutions innovantes»

«Les organisations étudiantes sont parfaitement légitimes et dans leur rôle à sortir des chiffrages, mais ce ne sont pas des évaluations statistiques et scientifiques», a-t-il fait valoir. «C'est pour sortir des querelles de chiffres que j'ai demandé à l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) et au service statistique de mon ministère de bâtir une évaluation qui devrait être disponible dans une petite dizaine de jours», a-t-il ajouté.

«Je ne prends pas à la légère la question du coût de la vie étudiante, et je travaille à des solutions innovantes concernant le coût des loyers, mais il faut que tout le monde prenne la mesure des efforts faits», a-t-il poursuivi.

M. Wauquiez a notamment insisté sur le fait que «la France est le pays d'Europe dans lequel faire ses études est le moins cher» et que le gouvernement y a choisi «de ne pas augmenter, avec la crise, les frais étudiants, contrairement à la Grande-Bretagne, l'Espagne ou encore l'Italie».