Hollande: DSK peut être «utile à son pays»

PRÉSIDENTIELLE lors que l'audience de l'ancien directeur du FMI se tiendra mardi...

Reuters

— 

François Hollande, le 1er avril, en déplacement à Boulogne-sur-Mer.
François Hollande, le 1er avril, en déplacement à Boulogne-sur-Mer. — P. HUGUEN / AFP

Dominique Strauss-Kahn peut revenir dans la vie politique française et exercer éventuellement des fonctions publiques s'il est blanchi par la justice américaine, a estimé ce lundi le candidat à la primaire socialiste François Hollande.

Les charges pesant contre l'ancien patron du Fonds monétaire international, accusé de tentative de viol sur une femme de chambre, pourraient être abandonnées dans les prochaines heures par le procureur de New York.

«Quoiqu'il ait été dit, un homme qui a des compétences comme Dominique Strauss-Kahn peut être utile à son pays dans les mois et les années qui viennent», a estimé François Hollande sur France Inter.

DSK de retour dans la campagne? «ça depend de lui»

Prié de dire si, à ses yeux, un retour de Dominique Strauss-Kahn dans la campagne des primaires socialistes était possible, il a répondu : «ça dépend de lui».  Le vote dans cette primaire ouverte à tous les citoyens est prévu en octobre. Les candidats avaient jusqu'au 13 juillet pour se déclarer et six d'entre eux ont été retenus par la Haute autorité créée pour superviser le scrutin.

Les personnalités qui soutiennent Dominique Strauss-Kahn ont abandonné l'idée d'une candidature de leur mentor et se sont ralliés à d'autres candidats.

La candidature ou non de Dominique Strauss-Kahn «ne me détermine nullement», a dit François Hollande. «Je n'avais aucun pacte, aucun arrangement, je me suis engagé parce j'ai un message, une démarche, un engagement pour le pays», a-t-il ajouté en allusion au supposé pacte passé entre Dominique Strauss-Kahn et Martine Aubry, qui devait faire en sorte que l'un ne se présente pas contre l'autre.