Le domicile de Nadine Morano visé par une fausse alerte à la bombe

© 2011 AFP

— 

Les abords du domicile à Toul (Meurthe-et-Moselle) de Nadine Morano, ministre déléguée à l'Apprentissage et à la Formation professionnelle, ont été évacués vendredi durant deux heures, après une fausse alerte à la bombe par téléphone, a-t-on appris auprès de la préfecture.

L'appel anonyme, passé à 11H00 depuis une cabine téléphonique située à proximité de la gare de Toul, menaçait de l'explosion d'une bombe au domicile de Nadine Morano qui abrite aussi sa permanence.

Lors de l'alerte, Nadine Morano se trouvait à son domicile, a indiqué à l'AFP la préfecture de Meurthe-et-Moselle, confirmant une information du site internet de L'Est Républicain.

L'ensemble de la rue a été évacuée et interdite d'accès durant deux heures.

Le périmètre de sécurité a été levé vers 13H30, après que des démineurs venus avec un chien eurent vérifié qu'il s'agissait bien d'une fausse alerte.