Air France: Xavier Bertrand a "bon espoir" d'une solution

© 2011 AFP

— 

Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a indiqué jeudi qu'il y avait un "bon espoir" de trouver une solution au conflit des pilotes sur leur caisse de retraite complémentaire, le puissant syndicat SNPL ayant déposé un préavis de grève sur ce sujet du 5 au 8 août.

Le médiateur nommé début juillet pour résoudre ce dossier, le président du conseil d'orientation des retraites (COR) Raphaël Hadas-Lebel, "doit rendre ses conclusions dans les heures qui viennent", a indiqué M. Bertrand sur Europe 1.

Or, selon le ministre, M. Hadas-Lebel "a bon espoir" que le litige soit résolu "si nous suivons ses conclusions". Et "nous suivrons ses recommandations", a souligné Xavier Bertrand en précisant: "on est sur le dossier en permanence".

A Air France, où vient d'être évitée une grève des hôtesses et stewards programmée pour le week-end prochain, le trafic reste menacé du 5 au 8 août, si le puissant syndicat de pilotes SNPL maintient son préavis de grève sur la retraite complémentaire.

La direction d'Air France doit faire face actuellement à trois mouvements différents: outre la menace du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), un préavis de trois syndicats minoritaires de pilotes pour le week-end prochain et un mouvement chez les mécaniciens en cours depuis le 13 juin.

L'appel à la grève du SNPL, pendant l'un des week-ends les plus chargés de l'été, concerne les 7.000 pilotes travaillant dans les compagnies aériennes françaises, dont les 4.000 pilotes d'Air France.

Le syndicat majoritaire à Air France demande l'application de la réforme de la Caisse de retraite du personnel navigant décidée en 2008 et qui divise pilotes et personnels de cabine.