Projet de loi sur le médicament : "un avant et un après Mediator", déclare Bertrand

© 2011 AFP

— 

"Il faut clairement qu'il y ait un avant et un après Mediator", a déclaré jeudi le ministre de la Santé Xavier Bertrand, alors que le projet de loi sur le médicament doit être présenté lundi en Conseil des ministres.

"On sera plus exigeant sur la mise sur le marché d'un médicament et puis, surtout, si on s'aperçoit après sa mise sur le marché qu'il y a des problèmes, il ne faudra pas hésiter un seul instant avant de le retirer", a-t-il assuré sur Europe 1.

Sur la question des conflits d'intérêts, M. Bertrand a souligné que "toutes les sommes versées par les laboratoires seront maintenant déclarées". "Donc clairement, sur la question des conflits d'intérêt, déclaration pour tout le monde", a-t-il ajouté.

"On doit ça à l'ensemble des patients pour les rassurer sur les médicaments qu'ils prennent et aussi par rapport aux victimes du Mediator", a estimé le ministre.