Marine Le Pen est opposée à Hadopi, au nom de la «liberté» du net

© 2011 AFP

— 

La présidente du Front national, Marine Le Pen, s'est inquiété ce jeudi des tentatives de contrôle de l'internet à travers des lois comme Hadopi, lors de l'émission Elections 2012 (YouTube/CFJ/AFP), affirmant vouloir «sanctuariser la liberté sur internet».

«Il y a toute une série de lois, de Hadopi au traité ACTA qui est en train d'être discuté au niveau mondial, dont l'objectif est de se servir de la lutte évidemment nécessaire contre la pédopornographie, la pédophilie sur internet (...) pour essayer de mettre en place un contrôle d'internet, un contrôle préalable», a-t-elle dit au cours de cette interview qui sera diffusée sur youtube.

La loi Création et Internet, dite «Hadopi», est entrée en vigueur en 2010, malgré les vives oppositions des acteurs de l'internet. Sa finalité affichée est de protéger les droits d'auteur.

«Si j'arrive au pouvoir je ferais une grande loi pour sanctuariser en quelque sorte la liberté sur internet. Nous avons des lois en France sur l'injure, sur la diffamation qui s'appplique à l'internet, c'est tout à fait légitime, mais on ne doit pas soumettre internet à un contrôle préalable de quelque nature que ce soit», a également déclaré Marine Le Pen.