Fillon candidat à Paris en 2012? «Un sujet étranger à mes préoccupations», assure t-il

E.O. avec Reuters

— 

François Fillon cherche à apaiser les tensions au sein de la droite parisienne. Le Premier ministre a en effet assuré ce vendredi ne pas penser à une candidature à Paris, où certains le verraient bien s'aligner aux législatives de l'an prochain avant de viser la mairie de la capitale en 2014.

«Ecoutez, c'est vraiment un sujet qui est totalement étranger à mes préoccupations», a déclaré François Fillon lors d'un déplacement en Loire-Atlantique. «Et il devrait d'ailleurs être étranger aux préoccupations de tous les membres du gouvernement, qui sont là pour s'occuper de leur secteur, des responsabilités qui leur ont été confiées par les Français et pas pour penser à leur avenir», a-t-il ajouté.

Une façon de recadrer sa ministre des Sports, Chantal Jouanno, qui était déclarée «prête à faire un ticket» avec lui pour la reconquête de la mairie de Paris.

«Ma responsabilité à moi, c’est d'essayer de préparer la réélection du Président»

Seul Premier ministre depuis l'élection de Nicolas Sarkopzy à la présidence en 2007, François Fillon a réaffirmé sa loyauté envers le chef de l'Etat et estimé que l'objectif de la réélection de ce dernier l'an prochain devait passer avant tout.

«On a un mandat de cinq ans qui nous a été confié par les Français», a déclaré le chef du gouvernement. «Ma responsabilité à moi, c'est de conduire ce gouvernement jusqu'au terme de ce mandat et d'essayer de préparer la réélection du Président de la République. Quand j'aurai atteint ces deux objectifs, alors je me poserai la question de savoir quel est mon avenir. Mais pas avant.»