Comparution DSK: une journée particulière pour les socialistes selon Benoît Hamon

© 2011 AFP

— 

Le porte-parole du PS Benoît Hamon a admis lundi que la comparution prévue dans la journée de Dominique Strauss-Kahn devant un tribunal new-yorkais constituait "évidemment une journée particulière pour les socialistes".

"Evidemment, c'est une journée particulière pour les socialistes", a déclaré M. Hamon en ouvrant son point de presse hebdomadaire, ajoutant qu'il ne commenterait pas davantage.

Interrogé sur l'impact que pourrait avoir l'affaire DSK sur la présidentielle en France, il a néanmoins répondu que le dossier avait "déjà un impact sur la société française" en suscitant "une prise de conscience de ce que notre société est parfois sexiste, machiste".

"Il y a une affaire qui n'a pas dit sa vérité, et il y a ensuite ce qu'elle a déclenché en France", a-t-il dit.

"Il y a dans cette affaire une victime qu'on ne connaît pas. Une plaignante, qui dit être victime d'un viol, et un accusé qui dit être innocent. Dans les deux cas, il y aura une victime dans cette affaire. Pour l'instant, notre compassion va à la plaignante et nos pensées vont évidemment à DSK", a-t-il ajouté.

Interrogé sur le cas du sénateur PS Jacques Mahéas, condamné définitivement en mars 2010 à 10.000 euros d'amende pour des agressions sexuelles sur une ex-employée municipale, M. Hamon a indiqué que la commission des conflits du PS avait été saisie "depuis quelques semaines".

"Nous avons demandé à la commission des conflits de se réunir pour examiner la situation de Jacques Mahéas et poser la question de son appartenance au PS", a-t-il dit, ajoutant que cette instance proposerait une décision au Bureau national (direction) "d'ici l'été".