Pour NKM, Marine Le Pen est encore plus radicale que son père

Avec Reuters

— 

Marine Le Pen est de même nature que son père, voire plus radicale, déclare Nathalie Kosciusko-Morizet dans un entretien accordé au Figaro Magazine à paraître samedi.

La ministre de l'Ecologie dénonce en outre ceux qui, à l'UMP, seraient tentés par une alliance avec la formation d'extrême droite. Elle concentre ses attaques sur Marine Le Pen, qui a succédé à son père Jean-Marie à la présidence du FN et jouit dans l'opinion d'une image plus modérée.

«Moi, je pense qu'il y a une confusion majeure entre modernité et modération», dit Nathalie Kosciusko-Morizet, qui part en guerre contre le FN dans un livre, Le Front anti-national, à paraître le 9 juin prochain aux Editions du Moment.

«Marine Le Pen s'est trouvé un style, une présentation d'elle-même et de sa mouvance plus modernes. Mais ces artifices n'en font pas pour autant quelqu'un de plus modéré et ne rendent pas son parti plus acceptable», dit la ministre au Figaro Magazine.

«Quand on regarde l'entourage de Marine Le Pen, sur la question idéologique, il y a matière à penser qu'elle est plus radicale que son père», ajoute-t-elle. «Une dose de féminité ne fait pas d'une extrémiste une démocrate.»