Mariage homosexuel: La gauche indignée par les propos de Brigitte Barèges

POLITIQUE Jean-Luc Romero demande à l'UMP de réagir...

© 2011 AFP

— 

Brigitte Barèges (au centre), chef de file de l'UMP pour les elections regionales en Midi-Pyrénées, lors de son premier meeting de campagne, le 21 janvier 2010.
Brigitte Barèges (au centre), chef de file de l'UMP pour les elections regionales en Midi-Pyrénées, lors de son premier meeting de campagne, le 21 janvier 2010. — BORDAS / SIPA

«Et pourquoi pas des unions avec des animaux?». Malgré sa rétractation, les propos de la députée UMP Brigitte Barèges sur un texte du Parti socialiste (PS) visant à autoriser le mariage homosexuel ont immédiatement fait bondir la gauche. 

Dans un communiqué, Jean-Michel Baylet, président du Parti Radical de Gauche (PRG), a écrit: «Les déclarations de Brigitte Barèges, comparant le mariage homosexuel à des "unions avec des animaux", illustrent bien toute la subtilité et la délicatesse dont elle est capable. Les Radicaux de Gauche, profondément attachés à l'Humanisme, condamnent avec la plus grande fermeté ces propos. Les outrances de la député-maire UMP de Montauban à propos des homosexuels relèvent des mêmes mécanismes que le racisme en déniant à l'autre son humanité!»

«La droite la plus conne du monde vient de se réveiller à visage découvert»

Jean-Luc Romero, conseiller régional PS d'Ile-de-France, et président de l'association Elus Locaux Contre le Sida, se dit «consterné» par ces propos et demande à l'UMP de «réagir enfin!»: «Depuis quelques années, l'UMP laisse nombre de ses parlementaires tenir des propos mettant en cause les personnes LGBT (lesbienne, gay, bi et transsexuelle) à l'image de Christian Vanneste qui n'a jamais été sanctionné par son parti pour avoir notamment estimé que les homosexuels étaient inférieurs aux hétérosexuels». «Cette situation est devenue insupportable» et Jean-Luc Romero s'inquiète de savoir «jusqu'où iront les parlementaires UMP dans l'expression de l'homophobie et demande à l'UMP de se ressaisir et d'exclure enfin ces élus qui déshonorent la République».

Christophe Girard, adjoint au maire de Paris Bertrand Delanoë (PS), publie sur son blog un message intitulé «pathétique et vulgaire»:  «Dans un grand élan de vulgarité et de bêtise, (Brigitte Barèges) a comparé le mariage des personnes de même sexe à une union entre animaux et l'a assimilé à la polygamie. Nous voilà revenus aux dérapages des débats sur le Pacs de 98. Brigitte Barèges, inconnue des Français, recherche sans doute la publicité. Elle venait d'échouer avec ses commentaires sur les radars pédagogiques du professeur Guéant. Quel sera son combat de demain? Qu'il y a trop de Chinois sur la planète? Que les transexuels la font rire? (...) La droite la plus conne du monde vient de se réveiller à visage découvert».

En raison de débordements systématiques sur ce sujet, la rédaction est contrainte de fermer cet article aux commentaires.