Affaire DSK: Du sperme de l'ex-directeur du FMI aurait été retrouvé sur le chemisier de la femme de chambre

POLITIQUE Ce qui confirmerait qu'un acte sexuel a bien eu lieu dans la chambre 2806 du Sofitel...

20minutes.fr

— 

Dominique Strauss-Kahn au tribunal, le 19 mai 2011.
Dominique Strauss-Kahn au tribunal, le 19 mai 2011. — SIPA

L'étau se resserre autour de Dominique Strauss-Kahn, désigné par son ADN. D'après NBC New York et le site de France 2, des sources policières confirment que du sperme retrouvé sur le chemisier de la femme de chambre du Sofitel correspond bien à celui de l'ancien patron du FMI, qui s'était volontairement soumis à des tests médicaux après son arrestation.

Cette information impliquerait qu'un acte sexuel a bien eu lieu, mais ne permet pas de déterminer, à elle seule, s'il y a eu agression sexuelle.

D'autres résultats attendus

Selon les sources policières, trois prélèvements ont eu lieu dans les heures ayant suivi l'acte présumé, notamment sur le chemisier et la moquette de la chambre. Les résultats des deux autres tests ne sont pas encore connus. L'avocat de DSK, Benjamin Brafman, a refusé de commenter ces informations.

Nafissatou Diallo, 32 ans, accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir traînée jusqu'à la salle de bain où il l'aurait forcée à pratiquer une fellation. Le grand jury new-yorkais, qui a formellement inculpé Strauss-Kahn, a retenu sept chefs d'accusation, dont l'agression sexuelle et la tentative de viol, passibles de 25 ans de prison.

«Depuis le début, les inspecteurs expérimentés du NYPD jugent crédible la version de la plaignante et rien depuis ne les a fait changer d'avis», a déclaré le porte-parole du New York City Police Department (NYPD), Paul Browne, interrogé sur les résultats des tests ADN.

En raison de débordements inacceptables, et malgré la bonne tenue de la majorité des commentateurs, nous nous voyons obligés de fermer cet article aux contributions.