FMI: Martine Aubry favorable à une candidature de Christine Lagarde

ÉCONOMIE Ce serait une très bonne chose» pour la France, a précisé la première secrétaire du PS...

J. R. avec Reuters
— 
Dominique Strauss-Kahn et Christine Lagarde en février à Bercy.
Dominique Strauss-Kahn et Christine Lagarde en février à Bercy. — MOUSSE-POOL / SIPA

Plusieurs responsables français, y compris la socialiste Martine Aubry, se sont prononcés dimanche en faveur d'une candidature de Christine Lagarde à la direction générale du Fonds monétaire international.

>> Qui pour remplacer DSK au FMI? La liste de 20minutes.fr par ici

Londres et Berlin ont, entre autres, déjà apporté leur soutien à la ministre française de l'Economie et des Finances pour prendre le poste laissé vacant par Dominique Strauss-Kahn, accusé d'agression sexuelle aux Etats-Unis. 

«Une femme respectable»

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a assuré sur France 2 que «ce serait bien que ce soit la France qui ait ce poste et je crois que madame Lagarde, au-delà des divergences que l'on peut avoir (...), est une femme respectable». 

«Si l'Europe peut avoir ce poste et si une Française peut l'obtenir, je crois que ce serait une très bonne chose pour notre pays et pour l'Europe», a-t-elle ajouté. 

Delanoë et Guéant soutiennent

Pour le maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, la politique menée par le FMI est le plus important. «J'ai beaucoup de respect pour Christine Lagarde (mais) la politique que l'on mènera au FMI m'intéresse plus que la personnalité qui la mettra en oeuvre», a-t-il déclaré sur Canal +.

Le ministre de l'Intérieur et ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a quant à lui apporté un soutien appuyé à la ministre de l'Economie. «Christine Lagarde a, à l'évidence, toutes les qualités pour être un excellent directeur général du FMI et je note que beaucoup de pays la soutiennent publiquement», a-t-il déclaré au Grand Rendez-Vous Europe1-Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Ni l'Elysée, ni le ministère de l'Economie n'ont pour l'instant commenté une éventuelle candidature de Christine Lagarde à la tête du FMI.